Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Le CBD est un des composés actifs issus du plant de chanvre. En d’autres termes, il fait partie de ces substances pouvant avoir un effet sur notre système nerveux (cannabinoïde). Néanmoins, contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), le CBD n’a pas d’effets psychotropes. De surcroît, celui-ci sert d’antidouleur et un anxiolytique (traitement de l’anxiété), notamment chez les victimes du cancer. Pourtant, des études ayant été menées dans les années 90 ont appelé à la prudence quant à sa consommation. D’autant plus que le CDB pourrait avoir des interactions avec certains médicaments.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Les effets secondaires du CBD sont variés. Une étude de 2006 a pu constater que l’huile de CBD entrainait une sécheresse buccale, probablement parce que les glandes salivaires contiennent des récepteurs du principe actif. En outre, il peut également conduire à des vertiges ou des étourdissements, plus particulièrement chez les personnes sujettes à une faible pression artérielle (hypotension). Dans certains cas, l’intolérance au CBD peut engendrer des nausées voire de la diarrhée. Pour des cas plus rares, les effets secondaires du CBD s’expriment par une diminution de l’appétit. Aussi, quelques sujets peuvent faire des épisodes de somnolence ou d’insomnie, selon que la dose de CBD soit faible ou forte respectivement.

Quelles pourraient être les interactions médicamenteuses ?

La consommation de CBD favorise les effets du principe actif présent dans certains médicaments, ainsi que leurs effets secondaires. Cela ne s’applique strictement que pour ceux qui sont assimilés par le foie. Cela pourrait s’expliquer par un ralentissement du temps de décomposition de ces médicaments par les enzymes du foie. C’est le processus de métabolisation. Toutefois, les médicaments de type sédatif, antiépileptique ou même certains traitements du cancer sont à observer rigoureusement par vote médecin traitant. Ce dernier pourrait être amené à réduire la posologie de certains médicaments. Au pire des cas, les effets secondaires du CBD pourraient conduire votre médecin à proscrire sa consommation.

Quelques recommandations avant de consommer de l’huile de CBD

Il est à noter que le CBD n’est pas un médicament. Mais il est impératif de consulter votre médecin avant tout usage, même à des fins thérapeutiques. En effet, afin de prévenir les risques liés à sa consommation et ses répercussions sur votre organisme, il serait judicieux d’avoir l’avis d’un expert. Les effets secondaires du CBD restent encore méconnus. Aussi, vérifiez la qualité de votre huile de CBD ainsi que les ingrédients la composant. La majorité des effets secondaires observés s’avère être issue d’une qualité médiocre de l’huile. De ce fait, il est tout aussi important de connaître la réputation de votre fournisseur au moyen des avis de ses derniers clients.

Dosage de CBD : quelques conseils si vous êtes un nouveau consommateur
Quelles sont les contre-indications du CBD ?